Jeunes Filles, Filles, Femmes, Epouses, Musulmanes et Croyantes
 
AccueilLiensFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Allah dit : « Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes de leur confier le dépôt. Ils ont refusé et en ont eu peur. L’homme s’en est alors chargé ; il est très injuste envers lui-même et très ignorant. » Sourate Al-Ahzâb, .72.

Partagez | .
Admin








Le mois de Ramadan est une occasion pour le changement et la réforme

Cheikh Saalih ibn Houmaïd








Je vous recommande - ô Hommes -, ainsi qu’à moi-même, la crainte d’Allah (le Puissant et le Haut) ; craignez donc Allah - qu’Allah vous fasse miséricorde -, et profitez des périodes des gains [des profits] car leurs portes ont été ouvertes, et frappez toujours aux portes du repentir avant qu’elles ne soient fermées.


La distraction empêche d’obtenir les profits, les péchés conduisent à la perte ; celui qui se tient debout devant une autre porte que celle d’Allah, sera très humilié.


Celui qui espère autre que la générosité d’Allah, sera déçu ; celui qui accomplit ses actions pour un autre qu’Allah, ses actions seront vaines ; toutes les causes s’interrompent sauf Ses causes ; toutes les portes sont fermées sauf Ses portes ; le bonheur est dans le plaisir de parler avec Allah [dans la prière] ; le véritable repos est dans la fatigue au service d’Allah ; et la véritable richesse est dans la correction de notre besoin d’Allah.




O Musulmans !


Les jours passent vite, les années s’écoulent rapidement, et beaucoup de gens sont dans la distraction et se détournent du rappel ;


et dans le Livre d’Allah :


{Et c’est Lui qui a assigné une alternance à la nuit et au jour pour quiconque veut y réfléchir ou montrer sa reconnaissance} [Al-Fourqane (le discernement) : 62]



Etant donné que la vie, - serviteurs d’Allah -, est limitée et que les jours du serviteur dans ce monde sont comptés, Allah a comblé Ses serviteurs des périodes des bienfaits et des faveurs [des dons], et Il les a honorés par des jours et des nuits particuliers ayant plus d’honneur et de mérite, et pendant lesquels les récompenses sont très grandes et multipliées.


Il a placé dans ces périodes, par Sa grâce et Sa générosité, ce qui permet au bienheureux de remplacer la courte durée de sa vie et sa négligence dans les actions ; et vos jours-ci sont les meilleurs jours, et ces dix derniers jours sont les meilleurs et les plus honorables.




O Musulmans !


Le serviteur a besoin de faire un examen de conscience pendant ces jours honorables, c’est une occasion propice pour le changement, la correction et la réforme dans la vie de l’individu et dans la vie de la communauté ;


le messager d’Allah a dit :


(Lorsque le mois de Ramadan commence, les portes du Paradis sont ouvertes, les portes de l’Enfer sont fermées et les diables sont enchaînés) rapporté par Tirmidhi.


Et dans une autre version :


(Lorsque la première nuit du mois de Ramadan arrive, les diables et les djinns qui désobéissent à Allah sont enchaînés, les portes du Paradis sont ouvertes et aucune d’entre elles n’est fermée, les portes de l’Enfer sont fermées et aucune d’entre elles n’est ouverte ; et l’on appelle : « O Toi qui désires le bien ! Viens

Et Toi qui désires le mal ! Arrête ». Et Allah affranchit des gens de l’Enfer chaque nuit).



C’est une occasion pour se juger soi-même, pour la correction et le changement :


« O Toi qui désires le bien ! Viens. Et Toi qui désires le mal ! Arrête ».




O Musulmans !


Et pour plus de réflexion, pour mieux ressentir l'importance de l'examen de conscience, et pour comprendre plus profondément cette occasion propice, avez-vous réfléchi à une invocation que les musulmans répètent pendant ce mois béni, et surtout pendant ces jours-ci, lorsque le mois approche de sa fin, et qu'ils pensent qu'ils vont quitter ce mois, et qu'ils vivent ses dernières heures ?


Une invocation qui est accompagnée d'un sentiment qui touche les cœurs vivants, et les âmes dirigées vers le ciel ; et avec un sentiment provenant d'une foi débordante, ils lèvent leurs mains en implorant leur Seigneur :


-"O Seigneur ! Fais qu'il soit un témoin pour nous, et non pas un témoin contre nous !"


Avez-vous réfléchi à cette invocation ?

Et avez-vous analysé ce qu'elle contient, ses conséquences, sa réalité et son résultat ?





O Jeûneurs !


Le témoignage du mois de Ramadan n'est pas rejeté ; c'est une période qui se répète chaque année, il témoigne contre les individus et contre la communauté, et il témoigne de votre situation.

Témoignera-t-il donc pour nous ou contre nous ?


Il nous observe, et va-t-il nous critiquer ou va-t-il nous satisfaire ?

Comment l'avons-nous accueilli ?

L'avons-nous négligé ?

De plus, sommes-nous négligents pendant tous les jours de l'année et de la vie ?

Faisons-nous des efforts pendant le mois de Ramadan et ensuite, nous délaissons les autres jours de l'année ?





Serviteurs d'Allah !


Les jours témoigneront, les membres témoigneront, le temps témoignera, et l'endroit témoignera.


Notre réflexion sur le témoignage de ce mois béni - pour nous ou contre nous -, est une grande occasion sincère et sérieuse pour l'examen de conscience, et une occasion réelle vers le changement et la compensation :


"O Toi qui désires le bien, viens. Et ô Toi qui désires le mal, arrête".


Et il se peut que le témoignage du mois de Ramadan ait une sorte de distinction et un genre de particularité ; pourquoi ?


Parce que le mois de Ramadan est le mois de la patience, le mois du combat contre les passions, de la maîtrise de la volonté, et de la lutte contre les élans [les poussées] et les penchants de l'âme.


Le mois de Ramadan - chers jeûneurs - est le domaine de la différence entre les grandes âmes et les petites âmes, et entre les déterminations élevées et les déterminations faibles.

Ce mois qui témoignera, est une occasion réelle pour examiner la barrière [morale] intérieure chez le musulman.


La barrière intérieure et la conscience morale représentent l'axe de l'éducation réussie ; et pour plus de réflexion et d'examen concernant ce témoignage du mois de Ramadan, observez donc certaines particularités du jeûne et des situations des jeûneurs. Le jeûne est un secret entre le serviteur et son Seigneur, et Allah l'a choisi pour Lui-même par Sa parole dans le hadith Quoudsi :


({Le jeûne M'appartient et c'est Moi qui donne la récompense du jeûne ; car il [le serviteur] laisse sa nourriture, sa boisson et ses envies pour Moi}).




Chers frères pour l'amour d'Allah !


Eviter les choses apparentes qui annulent le jeûne, est facile pour beaucoup de gens, Ibn Al-Quayyim a dit :


-"Les serviteurs peuvent voir que le jeûneur à délaisser les choses apparentes qui annulent le jeûne, mais en ce qui concerne le fait qu'il a délaissé sa nourriture, sa boisson et ses envies pour Celui qu'il adore, ceci est une chose que les hommes ne peuvent pas voir, et ceci est la réalité du jeûne".


Et comparez cela - qu'Allah vous fasse miséricorde - à la parole du prophète :


(Quiconque jeûne le mois de Ramadan en étant croyant et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé lui seront pardonnés ; et quiconque prie les nuits du mois de Ramadan en étant croyant et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé lui seront pardonnés ; et quiconque prie la nuit du destin en étant croyant et en espérant recevoir la récompense, ses péchés commis dans le passé lui seront pardonnés).


Et qui, d'après vous, réalise la foi et l'espoir d'obtenir la récompense convenablement, serviteurs d'Allah ?


« O Toi qui désires le bien ! Viens. Et Toi qui désires le mal ! Arrête ».



Observez la situation de certains jeûneurs concernant la nourriture, ils font de l'excès dans leur nourriture, leur boisson, leurs dépenses, et ils dépassent la limite de la modération et du juste milieu.


Les médias les ont aidés en exagérant sur la nourriture et les tables [servies], et ceci est accompagné de transactions qui ne sont pas égales des commerçants et des consommateurs.


Et observez - qu'Allah vous protège -, alors que vous êtes pendant ce mois qui sera témoin, les situations de certaines personnes distraites qui négligent ces heures et ces nuits honorables avec la distraction et l'oisiveté, et dans les choses qui ne sont d'aucune utilité ; de plus, certains parmi eux, passent leur temps dans les choses qui sont nuisibles, qui mènent à la destruction, corrompent la religion comme la médisance, la calomnie et les chemins interdits.


Ils ont changé leur vie en dormant pendant la journée et en restant éveillés la nuit sans être dans l'obéissance d'Allah et sans accomplir des choses utiles pour eux, ni pour leur communauté ; ils se réunissent dans des rassemblements nocturnes qui sont soit la négligence des devoirs religieux et de leurs responsabilités, ou ils tombent dans les choses interdites et les choses qui les mènent à leur destruction.


Ils sont aidés dans cela par certaines chaînes retransmises par satellite, des feuilletons et des programmes télévisés.


Et si vous observez les paroles futiles - chers jeûneurs -, vous serez très étonnés, même de la situation de certaines personnes pieuses et de certains adorateurs parmi ceux qui font partie des gens de la science, de la religion et de l'appel vers Allah, celui qui est distrait parmi eux ne pense pas aux paroles futiles, et à plus forte raison, il ne pense pas à éviter les paroles futiles .


Et ils ont perdu la qualité qui correspond au silence à cause du fait qu'ils parlent beaucoup, la sagesse a diminué chez eux, et ils ont mélangé ce qui est sérieux à la plaisanterie ; et sans parler du fait de tomber dans le péché de la médisance, de la calomnie, du mensonge, de l'ostentation et du fait de rechercher à ce qu'on parle d'eux.


Et il est évident que se mélanger aux gens, et surtout pendant les moments d'adoration, pousse aux paroles futiles, à la perte de temps, aux nombreuses préoccupations, et empêche d'accomplir beaucoup de prières.


Nous remarquons cela en observant les situations de certaines personnes qui font la retraite spirituelle dans la mosquée - qu'Allah les guide et corrige leurs actions -, ils accomplissent la retraite spirituelle par groupes, ainsi ils parlent beaucoup entre eux ; et il se peut que celui qui fait la retraite spirituelle reçoive beaucoup de visiteurs, et les gens se rassemblent autour de lui, ce qui l'éloigne de la guidée de la retraite spirituelle et de sa sagesse.


Al-Haafidh Ibn Al-Quayyim a dit :


-"Ceci est le but de la retraite spirituelle, et c'est le contraire de ce que font les ignorants qui prennent celui qui accomplit la retraite spirituelle comme point de rassemblement, comme une personne qui attire les visiteurs, et ils parlent beaucoup avec lui ; donc, ceci est une chose, et la retraite spirituelle prophétique est une autre chose".


Et un homme sage a dit :


-"Si tu veux que les gens te laisse [s'éloigne de toi], arrête de parler avec eux, car les relations entre les gens sont faites par la parole ; donc, celui qui ne parle pas avec eux, ils le laisseront."




O Musulmans !

Ce sont quelques situations dans lesquelles peuvent se trouver certains jeûneurs et adorateurs :


"O Toi qui désires le bien, viens. Et ô Toi qui désires le mal, arrête".




O Musulmans !


Comprenons-nous, alors que nous réfléchissons à ces témoignages du mois de Ramadan, que nous avons énormément besoin de changement, et que nous avons toujours l'espoir en un lendemain meilleur.


Les moyens de la guérison et de la réussite ne sont pas loin de nous, nous sommes la communauté du Coran, la communauté de Mohammed , la communauté du mois de Ramadan qui témoignera, et nous sommes la communauté qui témoignera.


Le chemin du changement et de la réforme est représenté dans ce verset :


{En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les individus qui le composent ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes} [Ar-Raad (le Tonnerre) : 11].


Et dans l'appel du mois de Ramadan :


"O Toi qui désires le bien, viens. Et ô Toi qui désires le mal, arrête".



Pour la réforme, il ne suffit pas de critiquer, de blâmer et de faire porter la responsabilité aux ennemis et aux adversaires.


Le musulman sincère et sérieux, qui aime le bien pour lui-même, qui est dévoué à sa communauté, doit craindre Allah son Seigneur, et comprendre le but de cette vie et le rôle dans ce monde ; il protège alors son temps, il profite de ses jours honorables et de ses heures de mérite ; et il se dirige vers le changement et la réforme, il vit une vie sérieuse, déterminée et équilibrée, il n'est donc pas plongé dans les choses permises sur le compte des obligations religieuses et des devoirs religieux.


Tout comme il faut habituer et entraîner l'âme à accomplir de bonnes œuvres, à rechercher la mise en pratique de la Sounnah, et à suivre sincèrement la guidée de l'Elu .





... SUITE ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin



... SUITE.



Chers frères musulmans !


Ces dix derniers jours du mois de Ramadan sont une occasion réelle afin d'éprouver l'âme pour un changement vers ce qui est meilleur.


Il n'est pas difficile, avec l'aide d'Allah, de changer l'âme et de couper ses habitudes pour celui qui a une intention sincère et la sincérité dans sa détermination ;


Al-Moundhir ibn Oubaïd a dit :


-"Omar ibn Abdel-Aziz devint le calife [le gouverneur] après la prière du vendredi, puis je désapprouvais sa situation au moment de la prière d'Al-Asr".


Et parmi les preuves du changement, des aspects de la détermination, de la force de la résolution et du contrôle de la volonté pendant ce mois - le mois de la patience - : fournir beaucoup d'efforts dans l'accomplissement des bonnes œuvres, accomplir de bonnes actions pendant ces dix derniers jours, et suivre le guide et le modèle, notre prophète Mohammed , car il a fait que le mois de Ramadan soit une occasion pour fournir des efforts, tout comme il a fournit des efforts particuliers pendant les dix derniers jours ;


Aïcha a dit :


-"Le messager d'Allah accomplissait des efforts pendant le mois de Ramadan qu'il n'accomplissait pendant les autres mois, et il accomplissait des efforts pendant les dix derniers jours qu'il n'accomplissait pas pendant les autres jours".


Et la détermination s'élève et la direction vers le changement apparaît lorsque le serviteur fournit des efforts pour réussir à trouver la nuit du destin ; ainsi, il accomplit de bonnes œuvres, il recherche la nuit du destin, l'âme s'élève, le but est élevé afin de parvenir aux degrés les plus élevés, aux demandes les plus élevées du repentir, de l'abandon du péché, de la détermination pour la réforme et la bienfaisance.


Et observez ce hadith, et ce qu'il contient comme exhortation et réflexion concernant l'examen de conscience (le fait de se juger soi-même):


(Que soit humilié [abaissé] l'homme qui jeûne le mois de Ramadan et ne se fait pas pardonné).




Chers frères !


Montrez à Allah le bien de vous-mêmes en jeûnant pendant la journée, en priant la nuit, en faisant la retraite spirituelle, en lisant le coran, en invoquant beaucoup Allah, en donnant l'aumône, en adressant des demandes à Allah, en vous jugeant vous-mêmes, en vous corrigeant, en regrettant vos péchés, en vous repentant et en étant déterminés à accomplir les bonnes œuvres :


"O Toi qui désires le bien, viens. Et ô Toi qui désires le mal, arrête".




O Jeûneurs !


Et par une grande sagesse, le verset de l'invocation est venu après les versets concernant le jeûne :


{Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie [qui M'invoque] quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés} [Al-Baqara : 186].


Et aussi par une grande sagesse et un grand secret, les versets concernant le jeûne furent complétés [achevés] par ce verset qui exhorte :


{Voilà les lois d'Allah : ne vous en approchez donc pas (pour les transgresser). C'est ainsi qu'Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu'ils deviennent pieux !} [Al-Baqara : 187].





Deuxième sermon




O Musulmans !


Et en parlant du témoignage du mois de Ramadan et des occasions de changement et de réforme ; eh bien, le mois de Ramadan est une grande période parmi les périodes du bien, et un moment honorable parmi les moments des dons, et les pieux en profitent afin d'augmenter les bonnes œuvres.


Et il jette son ombre sur les gens qui commettent les péchés et qui sont dans la distraction, ainsi que sur les négligents, alors ils se rappellent, regrettent et se repentent.


Donc, le bienheureux, pendant ce mois, est celui qui renouvelle sa détermination et son obéissance à Allah, s'accroche encore plus à la corde d'Allah, en profite pour faire la provision de piété, en ayant une détermination élevée et une âme qui refuse la détermination faible et les actions basses ]viles].


Ibn Al-Quayyim a dit :


-"Lorsque le nuage de la détermination apparaît dans la nuit de l'oisiveté, et qu'elle est accompagnée de la lumière de la résolution, la terre du cœur brillera grâce à la lumière de son Seigneur).


Et il faut - ô Musulmans - que ceux qui ont des déterminations élevées et qui recherchent la perfection, connaissent la nature humaine et la faiblesse de l'homme :


{Et Allah veut accueillir votre repentir. Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous vous incliniez grandement (vers l'erreur comme ils le font). Allah veut vous alléger (les obligations) car l'homme a été créé faible} [An-Nissaa (les Femmes) : 27-28].


Et concernant cela, un homme savant et sage a dit :


-"Parmi les erreurs et les stupidités, le fait que l'homme veule accomplir un acte de bien honorable, jusqu'à ce que lorsqu'il ressente l'incapacité d'atteindre le but, il l'abandonne et rejoint le groupe qui est paresseux et qui n'a aucune détermination et n'ont aucune part dans cet acte de bien.


Mais la façon correcte, la voie de la sagesse et le chemin du bonheur correspondent à ce que l'homme aille avec sa détermination jusqu'aux buts lointains, puis il accomplit les efforts pour y parvenir, et il ne s'arrête pas avant la fin sauf lorsqu'il ne peut plus fournir d'efforts et qu'il n'en a plus la capacité).


Donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde -, et sachez que parvenir à ce mois et y accomplir de bonnes œuvres, est un grand bienfait et une grande générosité d'Allah qui ne sont obtenus que par ceux qu'Allah a comblés de Sa générosité et de Son bienfait, et leur a ouvert les portes du bien.


Faites donc la concurrence dans l'accomplissement des bonnes actions - qu'Allah vous fasse miséricorde -, augmentez les bonnes œuvres, fournissez des efforts, recherchez la nuit du destin et les dons de votre Seigneur.


Qu'Allah accepte notre jeûne, nos prières accomplies la nuit, et toutes les autres bonnes actions, Il est Audient et c'est Lui qui répond aux demandes !







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le mois de Ramadan est une occasion pour le changement et la réforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ramadan, Aïds, Jeûnes divers, Hadj ::  -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit