Jeunes Filles, Filles, Femmes, Epouses, Musulmanes et Croyantes
 
AccueilLiensFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Allah dit : « Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes de leur confier le dépôt. Ils ont refusé et en ont eu peur. L’homme s’en est alors chargé ; il est très injuste envers lui-même et très ignorant. » Sourate Al-Ahzâb, .72.

Partagez | .
Admin







La Zakât al-Fitr à la lumière des Gens de Science
SHeikh Ibn ’Uthaymîn - SHeikh Ibn BâZ & al-Lajnah ad-Dâ-ima





Ibn ’Uthaymîn dit que ce qui est authentique, c’est qu’il n’est pas permis de sortir la Zakât al-Fitr autrement qu’en nourriture. [1]



Le dire de l’imâm Mâlik    :


« La Zakât al-Fitr ne doit-être versée si ce n’est en nourriture, et elle ne doit pas être versée en espèce »


est un dire authentique, et cela est aussi le Madhhâb de l’Imâm Ahmad et de ach-Châfi’î, et certes la Sounnah prouve cela.


’Abdullâh Ibn ’Oumar    a dit :


« Le Prophète    a ordonné pour la Zakât al-Fitr de donner un Sâ’ de dattes, ou un Sâ’ d’orge. » [2]


Abû Sa’îd al-Khoudrî    a dit :


« Au temps du Messager d’Allâh    nous sortions la Zakât al-Fitr à un taux d’un Sâ’ de nourriture, ou un Sâ’ de dattes, ou un Sâ’ d’orge, ou un Sâ’ de fromage, ou un Sâ’ de raisins secs. »


Certes, sortir la Zakât al-Fitr autrement qu’en nourriture est en contradiction avec l’ordre du Prophète  et le faire [les actions] des Compagnons [as-Sahâbah]   , cette façon [de faire] sera rejetée et ne sera pas acceptée, le Prophète    a dit :


« Celui qui fait une chose en désaccord avec notre religion, cela sera rejeté ».


Arrow c’est-à-dire, qu’il sera renvoyé à son auteur. [3]


SHeikh Ibn BâZ a expliqué qu’il a été rapporté de façon sûre que le Messager d’Allâh    a ordonné pour les Musulmans de verser la Zakât al-fitr à un taux d’un Sâ’ de dattes, ou un Sâ’ d’orge, et il a ordonné qu’elle soit versée avant que les gens sortent pour prier (la prière de al-’Aid).


Dans les deux Sahîh (al-Bukhârî et Muslim) il est rapporté que Abû Sa’îd al-Khoudrî  a dit :


« Au temps du Messager d’Allâh    nous sortions la Zakât al-Fitr à un taux d’un Sâ’ de nourriture, ou un Sâ’ de dattes, ou un Sâ’ d’orge, ou un Sâ’ de fromage, ou un Sâ’ de raisins secs. »


Plusieurs des gens de science ont expliqué le « ta’âm » (nourriture) dans ce hadîth comme étant en référence au blé, et d’autres l’ont expliqué comme étant en référence à la nourriture principale des gens de la localité, peu importe si cela est du blé, maïs ou quelque chose d’autre.


C’est le point de vue le plus correct, car la Zakât est ce qui est pris du riche pour le donner au pauvre, et il est obligatoire pour le Musulman qu’il ne donne pas une chose différente de la nourriture principale de son pays.


Et l’obligation aussi, est qu’il sorte la Zakât avant la prière de « ’Aîd », et il n’est pas permis de le retarder jusque après la prière de « ’Aîd ».


Et il n’est pas interdit de la sortir (la Zakât al-Fitr) un jour ou deux avant la prière (de « ’Aîd »).


Il n’est pas permis de sortir la Zakât en espèce selon l’avis majoritaire des gens de science, bien au contraire, il est obligatoire de la sortir (la Zakât) en nourriture, comme l’ont fait le Prophète    et ses Compagnons (radhiallâhu ’anhum), et cela (est basé) sur les dires de la majorité de la Communauté. [4]


SHeikh dit encore qu’il n’est pas permis de la sortir (la Zakât al-Fitr) en espèce selon la majorité des gens de science, et il est certes obligatoire de la sortir en nourriture, comme le Prophète    et ses Compagnons (radhiallâhu ’anhum) l’ont fait, et celle-ci est d’un Sâ’ de la nourriture principale de la localité (de la personne), que ce soit de dattes, ou de riz ou autre que cela, tel le Sâ’ du Prophète   , que la personne soit un homme ou une femme, vieux ou jeune, libre ou esclave parmi les musulmans [...] [5]


Dans une question posée aux savants de Lajnah, il a été demandé :


Est-ce que la Zakât al-fitr est limitée à un Sâ’ pour chaque membre de ma famille sans y ajouter quoique ce soit en plus ?
Ce que j’entends par quoique ce soit en plus, c’est d’y ajouter quelques charités [supplémentaires] afin de m’assurer que mon Sâ’ est suffisant, sans préciser à la personne pauvre à qui je le donne que c’est une charité.
Par exemple, j’ai dix personnes dans ma famille, donc j’achète un sac de riz qui pèse cinquante kilogrammes, je donne tout comme Zakât al-fitr de la part de ces dix personnes, sans compter le Sâ’ pour eux, sachant que ces vingt kilos ou plus supplémentaires soit donnés comme charité, mais je ne dis pas que ce supplément est une aumône, plutôt je dis : « Prenez notre Zakât » la personne ne sait donc pas que ce sac contient plus de zakât, elle le prend avec lui et en est satisfaite.
Quelle est l’avis sur cela ?





Réponse des savants :


Zakât al-Fitr est d’un Sâ’ de blé ou de dattes ou de riz ou de ce qui ressemble à cela, de la nourriture principale de la localité (de la personne) pour une personne, qui soit un homme ou une femme, vieux ou jeune.


Il n’y a rien de mal à donner plus comme Zakât al-fitr comme ce que vous avez fait, avec l’intention de donner l’aumône, même si vous ne dites pas à la personne pauvre ce qu’il en est réellement. [6]





Notes


[1] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 18/280

[2] Rapporté par al-Bukhârî

[3] Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 18/279

[4] Madjmu’ Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ, 14/200-202

[5] Madjmu’ Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ, 14/213

[6] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 9/370






Dernière édition par Admin le Sam 26 Juil 2014, 08:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin






Souvent la question se pose vu que le conditionnement des produits ne correspond souvent pas à 2,5 kg ou aux équivalences en poid d'un sa' selon l'aliment.



Voici une fatwa de Ibn Taymiya extrait de son "Madjmou"



وسئل ـ رحمه الله ـ عمن عليه زكاة الفطر، ويعلم أنها صاع ويزيد عليه، ويقول‏:‏ هو نافلة، هل يكره‏؟‏
فأجاب‏:‏
الحمد لله، نعم يجوز بلا كراهية عند أكثر العلماء، كالشافعي وأحمد وغيرهما‏.‏ وإنما تنقل كراهيته عن مالك‏.‏
وأما النقص عن الواجب فلا يجوز باتفاق العلماء، لكن هل الواجب صاع أو نصف صاع أو أكثر‏؟‏ فيه قولان‏.‏ والله أعلم‏.‏



En gros, on lui demande :


Est-ce que l'on peut donner plus qu'un sa' en sachant qu'il faut sortir un sa' par personne, en ayant l'intention que ce qu'il y a en plus c'est une aumone non obligatoire ?



Le Cheikh dit que :


C'est autorisé (sans même que ce soit détestable) par la majorité des savants comme l'imam Chafi'i , l'imam Ahmed etc...


Et par contre on a rapporté de l'imam Malik "qu'il détestait cela".


Pour finir Ibn Taymiya dit que :


Par contre donner quelque chose en dessous de la quantité obligatoire par personne c'est interdit par l'unanimité des savants





Source : Fatwa de Ibn Taymiya extrait de son " Madjmou "

Traduit par : Badr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin







Sur Zakat Al-Fitr





Jugement sur Zakatul-Fitr


Question :


Zakatul-Fitr est-elle obligatoire ou seulement recommandée ?
Et pour qui est-elle obligatoire ?




Réponse :


Zakatul-Fitr est obligatoire aux musulmans parce que le prophète a légiféré ceci sur l’homme et la femme, le jeune et le vieux.


Et il a spécifié que cela était un sa' de nourriture, des dattes ou de l'orge ou des raisins secs ou du fromage (un sa' est égal à quatre mud et un mud est égal à la quantité contenue dans deux mains jointes. C'est une mesure par le volume et non par le poids).


Et il a commandé qu'elle soit acquittée avant que les gens ne se dispersent après la prière du ‘Id.
Donc, c'est une obligation prophétique qui a été légiférée pour la dernière partie de Ramadhan comme une purification pour le jeûne de toute erreur ou relations sexuelles (qui aurait pu venir survenir). Et c'est une nourriture pour l'indigent, afin qu'il n’ait pas à mendier.


Et en Allah se trouve tout le succès.


Shaykh Ibn Jibrin


Fatawa Ramadhan - volume 2, p.902, Fatwa n°885;


Fatawa As-Siyam libni Jibrin – p.188




Fondements de la législation de Zakatul-Fitr



Question :


Quelle sont les fondements de la législation de Zakatul-Fitr ?



Réponse :


Les fondements pour cela sont les ahadith authentiques du prophète .


Comme le hadith de 'Abdullah Ibn ' Umar (radiallahu 'anhuma) qui a dit :


« Le prophète a légiféré Zakatul-Fitr - ou il a dit Ramadhan - sur l’homme et la femme, l’homme libre et l'esclave, un sa' de dattes (un sa' est égal à quatre mud et un mud est égal à la quantité contenue dans deux mains jointes ensemble. C'est une mesure par le volume et non par le poids) ... », (jusqu’à la fin du hadith).


Et certains des savants l'ont déduit de la Parole d'Allah :


« Réussit, certes, celui qui se purifie (tazaka)» [sourate Al-A'la :14].


Ils ont expliqué « se purifie » comme désignant Zakatul-Fitr.


Shaykh Ibn Jibrin


Fatawa Ramadhan - volume 2, p.903, Fatwa n°886;


Fatawa As-Siyam libni Jibrin – p.185




Jugement sur celui qui refuse (nie) Zakatul-Fitr



Question :


Quel est le jugement sur celui qui nie Zakatul-Fitr et comment doit-il être traité ?



Réponse :


Ce démenti n'est pas permis (muharram)!


Parce que c'est une désobéissance à ce que le messager d'Allah a légiféré, comme il a précédé du hadith d'Ibn 'Umar (qui a dit) :


« Le prophète a légiféré ... Zakatul-Fitr »



et on sait qu’abandonner ce qui est obligatoire n'est pas permis (haram) et celui-ci est dans le péché et la désobéissance.


Shaykh Ibn 'Uthaymin


Fatawa Ramadhan - volume 2, p.903, Fatwa n°887;


Fiqh Al-Ibadat libni 'Uthaymin – p.213




Jugement sur celui qui oublie de s’acquitter de Zakatul-Fitr



Question :


Quel est le jugement sur celui qui ne s’est pas acquitté de Zakatul-Fitr jusqu'à la khutba (sermon) après la prière du ‘Id et ceci parce qu'il avait oublié ?



Réponse :


L’acquittement de Zakatul-Fitr avant la prière du ‘Id est obligatoire et quiconque oublie, alors il n'y a rien sur lui sauf de s’en acquitter après cela.


Ceci, parce que c'est une obligation, donc il doit s’en acquitter quand il s’en souvient et il n'est permis à personne de la retarder intentionnellement à la fin de la prière du ‘Id selon le plus correct des deux avis.


Ceci parce que le messager a ordonné aux musulmans de s’en acquitter avant la prière du ‘Id.


Shaykh Ibn Baz


Fatawa Ramadhan - volume 2, p.931-932, Fatwa n°914;


Majmu' Fatawa Samahatu Shaykh 'Abdul Aziz Ibn 'Abdullah Ibn Baz - volume 3, p.101




Celui qui ne s’est pas acquitter de Zakatul-Fitr avant la prière du ‘Id



Question :


Si l’on ne s’acquitte pas de Zakatul-Fitr avant la prière, est-on déchargé (de cette obligation) ?



Réponse :


Celui qui ne s’acquitte pas de Zakatul-Fitr avant la prière du ‘Id est un pécheur et il n'est pas déchargé (de cette obligation), plutôt il doit s’en acquitter ensuite.


Shaykh Ibn Jibrin


Fatawa Ramadhan - volume 2, p.932, Fatwa n°915;


Fatawa As-Siyam libni Jibrin – p.187




Expédier Zakatul-Fitr vers mon pays



Question :


J'ai expédié Zakatul-Fitr, à ma famille pour qu'ils puissent l’acquitter dans mon pays. Cette action est-elle correcte ?



Réponse :


Ce n’est pas un problème, (et) vous serez récompensés insha.-Allah.

L’acquittement dans votre lieu de résidence est meilleur, pour que vous le donniez à l'indigent où vous résidez et ceci est meilleur.

Cependant, si vous l'avez expédié à votre famille pour le donner à l'indigent dans votre pays alors ce n'est pas un problème.


Shaykh Ibn Baz


Fatawa Ramadhan - volume 2, p.941, Fatwa n°929;


Majmu' Fatawa Samahatu Shaykh 'Abdul Aziz Ibn 'Abdullah Ibn Baz - volume 3, p.97






Le paiement de Zakatul-Fitr en argent



Question :


Est-il permis de s’acquitter de l'obligation de Zakatul-Fitr le premier jour de Ramadhan ?
Et est-il permis de la distribuer en argent ?




Réponse :


Quant au fait de s’en acquitter le premier jour de Ramadhan - il y a Ikhtilaf (différence d'avis parmi les savants).


L'avis le plus correct est que ce n'est pas permis, parce qu'elle est appelée Zakatul-Fitr et Al-Fitr (la fin du jeûne) n'arrive qu’à la fin du mois.


Aussi, le messager d'Allah a ordonné de s’en acquitter avant que les gens ne partent pour la prière (Salatul-`Id).


De plus, les compagnons avaient l'habitude de donner Zakatul-Fitr un ou deux jours avant le `Id.


Quant à l’acquittement de Zakatul-Fitr en ARGENT, c'est un point d'Ikhtilaf (différence parmi les savants).


Et l'avis correct - comme je le vois - est qu'elle n'est acquittée que par de la NOURRITURE.


Ceci parce qu'Ibn 'Umar a dit :


« Le messager d'Allah a rendu obligatoire (le paiement de) Zakatul-Fitr avec un sa' de dattes ou un sa' d'orge ... » (Al-Bukhari 2:579),


(Un sa' est égal à quatre mud et un mud est égal à la quantité contenue dans deux mains jointes ensemble. C'est une mesure par le volume et non par le poids).


Abu Sa'id Al-Khudri a dit :


« Nous avions eu l'habitude de la donner (Zakatul-Fitr) à l’époque du messager d'Allah avec un sa' de nourriture et notre nourriture était faite de dattes et d'orge, de raisins secs et de fromage blanc... » (Al-Bukhari 2:582).



Ainsi, il devient clair d’après ces deux hadith qu'elle (Zakatul-Fitr) n'est acquittée qu’en NOURRITURE.


Et sa distribution en nourriture le montre ouvertement et l’expose et tous les membres de la famille le savent. De cette façon, il y a une exposition ou une manifestation de cet aspect de la religion.


Quant à son acquittement en argent, ceci la rend cachée (invisible) et peut-être la personne pourra se favoriser, en l’acquittant en argent et réduire ainsi son montant. (Car le montant différerait si nous comparions la valeur d'un sa' de dattes et d’un sa' d'orge par exemple. Puisqu'un sa' d'orge coûte environ 7 riyals (14 F), tandis qu'un sa' de dattes - selon la qualité – coûte de 25 riyals (50 F) pour une qualité moindre à 42 riyals (84 F) pour une qualité moyenne, à 175 riyals (350 F) pour la meilleure qualité par sa'.)


Donc, suivre strictement la Loi (Qur'an et Sunna) est meilleur et cela est béni.


Quelqu'un pourrait soutenir que la distribution de nourriture ne profite pas au pauvre. (Mais, nous disons) que la personne pauvre - si elle est vraiment pauvre - doit certainement profiter de la nourriture.


Shaykh Ibn 'Uthaymin


Fatawa Ramadhan - volume 2, p.935, Fatwa n°921;


Fatawa Shaykh Muhammad Salih Al-'Uthaymin - volume 1, p.463



Question :


Est-il permis de s’acquitter de Zakatul-Fitr en argent ?



Réponse :


Zakatul-Fitr ne doit être payée qu’en NOURRITURE.


Et on ne permet pas de s’acquitter de sa valeur en argent.


Ceci parce que le prophète a rendu obligatoire (son acquittement par) un sa' de dattes ou un sa' d'orge.


Abu Sa'id Al-Khudri a dit :


« Nous avions l'habitude de la payer (Zakatul-Fitr) à l’époque du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) par un sa' de NOURRITURE...). » (Al-Bukhari 2:582)


Donc, il n'est pas légal de s’acquitter de Zakatul-Fitr en argent (dirham) ou en vêtements ou en mobilier.


Au lieu de cela, ce qui est obligatoire est de s’en acquitter dans ce qu'Allah a rendu obligatoire par la bouche du prophète .


Il n'y a aucune considération (poids) pour l'Istihsan ]l'observation de quelque chose comme étant un bien, sans base dans les sources légales du Qur'an et de la Sunna] des gens qui ont vu l'octroi en argent comme une bonne chose. La Loi (Shari'a) ne suit pas les avis des gens.

Non, elle (la Loi) vient du Sage, de l’Omniscient- Allah - le Puissant, le Glorieux, le Connaisseur de toute chose.


Ainsi, si ce qui a été rendu obligatoire par la bouche de Muhammad est un sa' de nourriture, alors il n'est pas permis de contourner ceci, peu importe ce que nos intellects nous font voir comme étant un bien. Au lieu de cela, l'être humain doit questionner et soupçonner son intellect et ses avis s'ils sont en opposition ou contredisent la loi d'Allah.


Shaykh Ibn ' Uthaymin




Quel est le jugement de quelqu’un qui est contraint à donner Zakatul-Fitr en argent ?



Question :


Quel est le jugement de quelqu'un qui est contraint à donner Zakatul-Fitr en argent ? Et accomplit-il pour lui son obligation ?



Réponse :


Il m'apparaît que si quelqu'un est contraint à donner Zakatul-Fitr en argent, alors il doit leur donner de l'argent et ne pas désobéir ouvertement aux autorités.


Mais, tant que ceci est entre lui et Allah, il doit s’en acquitter dans ce que le prophète a ordonné .


Ainsi, il doit donner un sa' de nourriture comme le prophète a commandé.


La contrainte de vous la faire acquitter en argent est une contrainte à faire quelque chose qu’Allah n'a pas légiféré.
Dans ce cas, vous devez faire ce que vous croyez être obligatoire.


Shaykh Ibn ' Uthaymin





Est-il est permis de donner de la viande pour Zakatul-Fitr ?



Question :


Est-il est permis de donner de la viande pour Zakatul-Fitr?
Certains des habitants du désert n'ont pas de nourriture pour distribuer Zakatul-Fitr, donc leur est-il permis d’abattre certains de leurs animaux et de les distribuer au pauvre ?





Réponse :


Ceci n'est pas correct, parce que le prophète a rendu obligatoire de donner un sa' de nourriture, tandis que la viande est mesurée par le poids (pas par le volume).


Ibn 'Umar a dit :


« Le messager d'Allah a rendu obligatoire Zakatul-Fitr comme étant un sa' de dattes ou un sa' d'orge ... » (Al-Bukhari 2:579).


Et Abu Sa'id Al-Khudri a dit :


« Nous avions eu l'habitude de nous en acquitter (Zakatul-Fitr) à l’époque du prophète par un sa' de nourriture et notre alimentation était faite de dattes, d'orge, de raisins secs et de fromage blanc » (Al-Bukhari 2:582).


Pour cette raison, l'avis le plus fort des paroles des savants est que Zakatul-Fitr n'est pas remplie en donnant de l'argent, des vêtements, du mobilier (des meubles).


Il n'y a aucun poids dans les paroles de ceux qui disent que Zakatul-Fitr est remplie par l'argent.
Ceci, parce que tant que nous avons devant nous un texte du prophète alors il n'y a aucun avis (dans la question) après sa parole, ni d’acceptation comme un bien ce que l'intellect considère comme étant un bien en niant la Loi (le Qur'an et la Sunna).


Allah ne nous interrogera pas sur l'avis d’untel le jour de la Résurrection. Il nous interrogera sur la parole du messager comme dans Sa Parole :


« Et le jour où Il les appellera et qu’Il dira : “Que répondiez-vous aux Messagers ? ” » [sourate Al-Qasas :65].


Imaginez-vous debout devant Allah le jour de la Résurrection alors qu'il vous a été rendu obligatoire de payer Zakatul-Fitr en nourriture.

Sera-t-il possible, si on vous demande le jour de Résurrection :

Comment avez-vous répondu au messager d'Allah en ce qui concerne l'obligation de cette aumône?

Sera-t-il possible de vous défendre en disant :

Par Allah! C'est l'avis d’untel et untel ?

La réponse :

Non !

Et même si vous avez dit que cela ne vous profiterait pas (du tout).

La vérité, sans doute, est que Zakatul-Fitr n'est pas acceptée sauf en nourriture ; et n'importe quelle nourriture qui est la nourriture principale du pays remplit cette obligation.


Si vous regardez les avis des savants sur cette question, vous verrez qu'ils sont sur deux extrêmes et un au milieu.


Un côté (extrême) dit :

Payez-la (Zakatul-Fitr) en nourriture ou payez-la en liquide (l'argent).


L'autre côté (extrême) dit :

ne la payez pas par de l'argent et ne la payez qu’avec cinq types de nourriture seulement, qui sont : blé, dattes, orge, raisins secs, fromage blanc.


Ces deux avis sont l'opposé extrême l'un de l'autre.


Quant à l’avis médian, il dit :

Payez-la (Zakatul-Fitr) avec toute nourriture que les gens mangent et pas avec ce dont les gens ne mangent pas.

Ainsi, payez-la avec du blé, des dates, du riz, des perles de millets (dukhn), du grain (maïs) – et tout ce qui y ressemble, - même si on accepte l'idée qu'il y a un lieu où l'alimentation principale des gens est de la viande, alors nous la payerions par de la viande.
Ainsi, il devient clair que ce que la personne qui interroge a mentionné des gens du désert donnant la viande en place (d'un sa' de ces aliments principaux que l'on donne normalement comme) Zakatul-Fitr, ne remplit pas l'obligation de Zakatul-Fitr.


Shaykh Ibn ' Uthaymin





Fatawas tirées du site fatwa-online.com


Traduit par les salafis de l’Est

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

La Zakât al-Fitr à la lumière des Gens de Science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ramadan, Aïds, Jeûnes divers, Hadj ::  -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com