Jeunes Filles, Filles, Femmes, Epouses, Musulmanes et Croyantes
 
AccueilLiensFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Allah dit : « Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes de leur confier le dépôt. Ils ont refusé et en ont eu peur. L’homme s’en est alors chargé ; il est très injuste envers lui-même et très ignorant. » Sourate Al-Ahzâb, .72.

Partagez | .
Admin







Est-ce qu'il y a une différence entre la prière de l'homme et celle de la femme au sujet de Al-Adhân, Al-Iqâma et le haussement de la voix pendant la lecture du Coran dans la prière ?




( Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 357)





Question :


Est-ce qu'il y a une différence entre la prière de l'homme et celle de la femme au niveau de Al-Adhân, Al-Iqâma et le haussement de la voix pendant la prière ?




Réponse :


Al-Adhân et Al-Iqâma sont propres aux hommes seulement, comme le montre le texte (du Coran et de la Sunna).

Quant aux femmes, il ne leur est pas obligatoire de faire ni Al-Adhân ni Al-Iqâma, et pour ce qui est de l'haussement de la voix, cela leur est permis pendant la prière d'Al-Maghrib (coucher du soleil), d'Al-`Ichâ' (le soir) - dans les deux premières rak'a seulement - et d'Al-Fadjr (l'aube) tout comme l'homme.







Les Fatwas d'Ibn Bâz

Dixième volume > Le Livre de la Prière > chapitre : le premier et le second appel à la prière > Est-ce la prière d'un homme diffère-elle de celle d'une femme en ce qui concerne la récitation à haute voix et le second appel à la prière?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin







Adhan pour les femmes

Shaykh Muqbil ibn Hadi Al-Wadi'i



Question :


Est-il rapporté authentiquement d'Ibn Mas'ud qu'il a dit : « Comment pouvons-nous interdire aux serviteurs d'Allah de mentionner Allah ? ». Sachant que certains frères emploient cette parole comme une preuve qu’il est permis à la femme d’appeler à la prière (adhan) à la maison.



Réponse :


Je ne sais pas si cette narration est authentifiée et il n'est pas authentique que les femmes avaient l'habitude d'appeler à la prière à l’époque du messager d'Allah .


En ce qui concerne l’élévation de la voix, il n'y a aucun problème pour le déclarer interdit (pour la femme).


Ceci parce qu'Allah, le Puissant et Majestueux, dit :


« Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le coeur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. » [sourate Al-Ahzab :32]


Ainsi, la femme ne doit pas élever sa voix pour causer la tentation des hommes.


Cependant, en ce qui concerne l’appel à la prière de la femme, même sans élever la voix, ceci n'est pas (non plus) confirmé.


Et il n'y a aucun mal si elle fait l'Iqama (deuxième appel), bien que je ne connaisse pas de preuve (non plus) quant au fait qu’elle puisse faire l'Iqama.





Article tiré du site assalfi.com


Source : Tuhfatul-Mujib 'ala As'ilatil-Hadhir wal-Gharib, question n°122.


Traduit par Aqil Walker


Traduit en français par les salafis de l’Est

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prière : Au sujet de Al-Adhân, Al-Iqâma et le haussement de la voix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La femme musulmane ::  -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit