Jeunes Filles, Filles, Femmes, Epouses, Musulmanes et Croyantes
 
AccueilLiensFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Allah dit : « Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes de leur confier le dépôt. Ils ont refusé et en ont eu peur. L’homme s’en est alors chargé ; il est très injuste envers lui-même et très ignorant. » Sourate Al-Ahzâb, .72.

Partagez | .
Admin








La déficience des femmes en raison et en religion






Question :

Nous entendons toujours le hadith prophétique :

« Les femmes ont une déficience en matière de raison et de religion. »

Certains hommes l’évoquent même pour blesser la femme.
Nous prions votre éminence de bien vouloir nous expliquer le sens de ce hadith.




Réponse :

Le hadith entier du Prophète, , est le suivant :

« Je n’ai pas vu des diminuées en raison et en religion aussi capables que l’une d’entre vous pour détourner l’intelligence d’un homme déterminé. »


On a alors interrogé :

« Ô Messager d’Allah ! Quelle est cette déficience dans la raison ? »


Il dit :

« Le témoignage d’un seul homme n’est-il pas équivalent au témoignage de deux femmes. »

Quelqu’un demanda :

« Et quelle est sa déficience en matière de religion ? »

Il dit :


« Lorsque la femme a ses menstrues, ne doit-elle pas arrêter de prier et de jeûner ? »[1]



Le Prophète, , a donc montré que la déficience de la femme en raison est due à sa faible mémoire. C’est pour cette raison que son témoignage est renforcé par le témoignage d’une autre femme, afin d’assurer son exactitude.
En effet, la femme peut oublier et par conséquent ajouter ou omettre des choses.


Allah l’Exalté dit :







« Faites-en témoigner par deux témoins d’entre vos hommes ; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d’entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler. »[2]


Concernant sa déficience en matière de religion, elle est due au fait que pendant ses menstrues ou ses lochies, la femme ne prie ni ne jeûne, et qu’elle ne rattrape pas ces prières par la suite.

Il ne lui sera fait aucun reproche pour cette déficience qui est prescrite par Allah le Tout-Puissant, par miséricorde envers la femme, afin de lui faciliter les choses.

En effet, le jeûne pendant les menstrues ou les lochies pourrait lui nuire, donc par sa miséricorde, Allah lui a prescrit de ne pas jeûner pendant cette période et de rattraper les jours non jeûnés par la suite.


D’autre part, la présence des menstrues est un facteur qui empêche la purification, c’est ainsi qu’Allah a prescrit à la femme de ne pas prier lorsqu’elle a ses menstrues ou ses lochies.

Elle n’a pas à rattraper les prières non faites car ceci causerait une trop grande difficulté en raison de la répétition de la prière cinq fois par jour.


En plus, les menstrues peuvent durer plusieurs jours, sept ou huit jours ou même plus, et les lochies peuvent durer quarante jours.


Par conséquent, Allah de par sa bienfaisance et sa miséricorde envers la femme, l’a dégagée de l’obligation d’accomplir la prière pendant cette période et de l’obligation de devoir la rattraper après.


Le hadith n’implique pas que la raison ou la religion de la femme soient toujours plus faibles que celles des hommes.

Le Prophète, , a juste mentionné les raisons qui font qu’elle a une déficience en raison et en religion, comme ceci a été détaillé précédemment.

Like a Star @ heaven Il n’implique pas non plus qu’elle soit inférieure à l’homme dans tous les domaines, et que l’homme est toujours supérieur à elle.

Il est vrai que globalement les hommes sont meilleurs que les femmes pour plusieurs raisons comme Allah l’Exalté le dit :






« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. » [3]




Cependant, la femme peut parfois dépasser l’homme dans beaucoup de choses.

D’ailleurs combien de femmes sont supérieures à beaucoup d’hommes dans leur religion, leur raison et leur justesse.

On apprend seulement du hadith prophétique que les femmes sont inférieures aux hommes dans la religion et la raison pour les causes qui y sont mentionnées.


Arrow Il arrive même qu’une femme multiplie ses bonnes œuvres au point de dépasser beaucoup d’hommes dans la crainte d’Allah le Tout-Puissant, et par conséquent dans son degré dans l’au-delà.

Arrow Il arrive aussi qu’elle s’intéresse à certains domaines au point de les maîtriser, mieux que certains hommes.
Ceci est fréquent dans beaucoup de choses que la femme entreprend, et qu’elle fait l’effort d’apprendre et de maîtriser.

Arrow Elle peut même devenir une référence dans l’histoire de l’islam et dans d’autres matières, comme ceci apparaît clairement à celui qui regarde attentivement comment étaient les femmes à l’époque du Prophète, , et après lui.



Par là, nous comprenons que la déficience dont parle le Prophète, ne nous empêche pas de revenir à la femme pour apprendre les hadiths, ou bien pour avoir son témoignage si ceci est appuyé par celui d’une autre femme.

Ceci n’empêche pas non plus sa piété, ni qu’elle soit parmi les meilleurs serviteurs d’Allah, hommes ou femmes, si elle respecte la religion avec droiture, même si, pendant ses menstrues ou lochies, la femme ne jeûne pas et rattrape par la suite, et ne prie pas sans devoir rattraper ces prières.
Ceci n’implique donc pas que la piété, le respect des ordres d’Allah et la maîtrise de la femme des choses qu’elle entreprend soient amoindris par rapport à l’homme.

Par conséquent, la déficience de la femme est bien spécifique à la raison et à la religion comme l’a montré le Prophète, , et il n’est pas permis à un croyant de la traiter d’inférieure dans tous les domaines, et de faiblesse dans la religion.

Il faut donc être juste avec la femme et comprendre les paroles du Prophète, , de la meilleure manière.

Et Allah est le Plus Savant.


Ben Baz
Revue des Recherches Islamiques, n°9, page 100.


--------------------------------------------------------------------------------

[1] Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre des menstrues (n°304) et Muslim dans le livre de la croyance (n°80).

[2] La Vache, v. 282.

[3] Les Femmes, v. 34.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La déficience des femmes en raison et en religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La femme musulmane ::  -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com