Jeunes Filles, Filles, Femmes, Epouses, Musulmanes et Croyantes
 
AccueilLiensFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Allah dit : « Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes de leur confier le dépôt. Ils ont refusé et en ont eu peur. L’homme s’en est alors chargé ; il est très injuste envers lui-même et très ignorant. » Sourate Al-Ahzâb, .72.
anipassion.com
Partagez | .
Admin









Question 192 :

Quelle est la règle concernant la femme qui demeure avec son mari qui ne fait pas la Salât et avec lequel elle a des enfants ?

Quelle est aussi la règle du mariage de celui qui ne fait pas la Salât ?




Réponse :

Si une femme épouse un homme qui ne fait pas la Salât que ce soit en communauté ou seule chez lui, le mariage devient illicite et nul, car celui qui délaisse la Salât est un mécréant comme l'affirment le Coran, la Sunna et les propos des Compagnons.


Abdoullah ibn Chokayk dit que les Compagnons du Prophète ne considéraient point qu'un acte pourrait causer la mécréance d'une personne sauf l'abandon de la Salât. [1]

Il n'est donc pas permis à un mécréant d'épouser une musulmane, car Allah dit :


Traduction relative et rapprochée :

"Si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites (en tant qu'épouses) pour eux, et eux non plus ne sont pas licites (en tant qu'époux) pour elles" (60:10)


Si cet homme délaisse la Salât après la conclusion du contrat de mariage, ce dernier devient nul et non avenu à moins que l'homme se repente à Allah et retourne à l'Islam.

Certains oulémas conditionnent cela par l'écoulement du délai de viduité (Iddah) et la conclusion d'un nouveau contrat.

La femme est dans l'obligation de l'abandonner et de lui interdire de la toucher jusqu'à ce qu'il se repente et fasse la Salât, et ce même si elle a des enfants avec lui, car les enfants, dans ce cas, ne peuvent pas être placés sous la tutelle de leur père.

Ainsi, je mets en garde mes frères musulmans contre le consentement de donner leurs filles ou celles qui sont sous leur tutelle à des hommes qui ne font pas la Salât, car cela constitue un grand risque pour elles.

Ils ne doivent pas non plus faire des concessions en cela même s'il s'agit d'un proche parent ou d'un ami.

J'implore Allah pour qu'Il nous guide tous.

Rédigé le 9/10/1414H.




[1]Cité par At-Tirmithi dans le livre de la foi, chapitre de l'abandon de la Salât.




Fatâwas Sur les piliers de l'Islam Vol.1 (Daroussalam)
Page: 413, 414 et 415

Son Eminence Cheikh Mohammed Ibn Saleh Al-'Othaymine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une femme avec ses enfants demeure avec son mari qui ne fais pas la Salât

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mariage ::  -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit